AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour l'amour de ma fille (nouvelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 19:56

Pour l'amour de ma fille


Ma chère fille, ma princesse... et dire que tu fêtes déjà tes 15 ans...
Alicia... tu as toujours été belle, tellement belle... depuis ta naissance...
Tu as hérité des yeux couleur océan de ta mère, et de mes cheveux noirs... mon bébé...
Je sais que tu ne supportes pas que je t'appelle comme ça alors je le dis moins, mais le pense toujours...

Te souviens tu? nous sommes restés seuls tous les 2, alors que tu étais encore toute petite, apres le départ de ta mère... nous étions bien tous les 2... à ce moment là tu ne me repoussais jamais.
Lorsque je venais dans ta chambre le soir, je caressais tes cheveux, oh tes si jolis cheveux noirs... et je te racontais des histoires dans lesquelles le prince charmant qui délivrait la princesse était toujours son père.
Je prenais soin de toi, car je sais comment sont les hommes avec les femmes, puisque j'en suis un, je connais leurs astuces pour embobiner les jeunes filles. Surtout celles qui sont jolies comme toi, ton regard... ton corps...

Alors quand tu as grandi, lorsque ton ventre a perdu ses rondeurs de petite fille, que tes hanches se sont affinées, que tes jambes se sont allongées, lorsque j'ai entrevu sous tes pulls ta poitrine naissante je t'ai initié.
C'est normal, un père se doit de tout apprendre à sa fille, je t'ai donc fait apprécier les caresses mais pas le sexe: tu étais encore trop petite.

Tout se passait bien, jusqu'à ce que Jean-Pierre entre dans ta vie... j'avais pourtant tout fait pour ne jamais avoir de rival...
C'était il est vrai un beau garçon aux yeux bleus comme toi, mais dangereux: je savais qu'il voudrait aller jusqu'au bout avec toi, les garçons de 13 ans sont comme ça... et toi ma toute petite fille du meme age, tu étais bien trop naive, tu croyais qu'il t'aimais vraiment...
J'ai donc du, une fois de plus t'apprendre ce que je savais, comme je l'avais fait avec ta mère avant toi, je voulais être le seul l'unique; à cause de Jean-Pierre c'était compromis... mais je serais du moins le premier.

Pour la première fois tu as résisté, tu m'as repoussé; aussitot j'ai détesté Jean-Pierre, je l'ai meme haï: il m'avait volé ma si précieuse petite fille, ma petite femme si pure.
Dans la panique qui s'emparait de moi je n'ai d'abord pas songé à m'assurer que tu prennes la pilule, puis je me suis rappelé Jean-Pierre, pour lui c'était sur tu la prenais.
Je t'ai ainsi montré l'amour physique, l'amour charnel, et si tu m'en as voulu au départ, je sais que tu as compris la nécessité de mon geste meme si tu ne me l'as jamais dit...

Tu as encore fréquenté Jean-Pierre un moment, malgré mon interdiction, je l'ignorais tout d'abord mais je l'ai compris quand ton ventre a commencé à grossir: les tests le confirmaient, tu étais enceinte de trois mois. Cinq mois et demi plus tard tu accouchais à la maison, je ne pouvais pas te conduire à la maternité: être mère à quatorze ans à peine, quelle honte!
Le bébé semblait en pleine forme, je l'ai pris et l'ai emmené dans la chambre; puis j'ai pris mes dispositions pour que tu ne revois jamais Jean-Pierre. Je sais ma chérie que tu l'aimais sincèrement mais il n'était pas fait pour toi... un jour tu le comprendras.

Ma petite Alicia tu fêtes tes 15 ans aujourd'hui, et la petite Aurore à déjà presque un an
J'ai une surprice pour toi ma princesse, je suis certain qu'elle te plaira. Mais avant tout je dois t'avouer quelque chose: tu n'as jamais remarqué que ta fille avait les yeux noirs.
Cela m'a laissé interdit un moment: ces yeux d'ébènes de où les tenait elle? Bientot j'ai compris: Aurore a hérité des yeux de son père, qui est aussi son grand père, Jean-Pierre ne t'as jamais fait d'enfant, pour la seconde fois j'ai réussi.

La surprice maintenant: pour me faire pardonner j'ai été retrouver Jean-Pierre, je te l'amène aujourd'hui. Tu ne t'ennuieras plus jamais de lui à présent. Je sais que depuis près d'un an, tu te sens seule ici sous la terre, meme si tu es enterrée non loin de la maison, juste au bout du jardin. Même si à quelques mètres repose ta mère, qui était aussi ta soeur, et ma femme, celle qui est la soeur et la grand mère d'Aurore. Passionnant les arbres généalogiques non? Il est bientot minuit, il faut que j'enterre Jean-Pierre avant que la journée de tes 15 ans s'achève.

Voilà c'est fait, soyez heureux pour l'éternité... je repasserais te voir ma fille chérie, pour le moment je vais aller auprès de ta petite soeur Aurore

"Ma princesse papa arrive pour t'apprendre plein de choses car il t'aime plus que tout"


Dernière édition par le Dim 29 Oct - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:06

C'est horriblement bien écrit...
Revenir en haut Aller en bas
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:13

merci! je savais pas si j'allais la garder celle là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 30
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:14

c genial, super idée comme j'adore , le trc dont on s'attend pas du tout

pour la critique : juste la fin je mesuis tracassée la tête pour coprendre les liens de parenté mais g jamai été bonne en arbre genealogique donc voilà mais sinon BRAVO

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:21

oui voilà tu as mis le doigt dessus, je crains que ce ne soit trop compliqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:25

Ben jusqu'à ta mère était ta soeur ça va, mais ma femme était la mère et la grand mère d'Aurore, là non ^^ la grand-mère ok mais on ne peut pas être à la fois la mère et la grand-mère de quelqu'un...
Tu n'aurais pas juste fait une faute de frappe ? TA mère, et la grand-mère d'Aurore ?... Ah ben non puisque ta mère est ta soeur... donc pas sa femme.... blink... Petit couac à retravailler donc... mais à part ça (et c'est vraiment pour pinailler ^^) c'est vraiment très bien construit et on ne s'attend pas à la fin !
Tu as un vrai talent Comtesse coin


Dernière édition par le Dim 29 Oct - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 30
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:25

ou alors tu le developpe plus peut être je sais pas ou alors tu fais plus d'aveux de sa part enfin j'ai pas de trop bonnes idées en ce moment dsl

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:45

exact faute de frappe...

bon explication: l'homme a eu une 1ere fille: la mère d'Alicia
comme il est le père d'Alicia cette 1ere fille est à la fois la mère et la demi-soeur d'Alicia
Alicia est la mère d'Aurore, mais comme l'homme est le père d'Aurore, Alicia est à la fois la mère et la demi-soeur d'Aurore
Donc la 1ere fille est à la fois la demi-soeur et la grand mère d'Aurore

En fait elles ont toutes le meme pere

c'est simple non? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Dim 29 Oct - 20:47

Exact ^^ c'est diabolique mais tout à fait logique...
Revenir en haut Aller en bas
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 0:50

On ne vit pas, on rève

On ne vit pas, on rève

J'ai bien réfléchi ce matin, et j'ai compris.
La vie est un rève; on rève que l'on vit.
Le bien et le mal sont des rèves, on rève que l'on fait le bien, on rève que l'on fait le mal.
Ce matin donc, j'ai révé que je réfléchissais et que je comprenais.
Tous les humains dont je rève, rèvent eux aussi, rèvent qu'il vivent.
Mais je pense que beaucoup d'entre eux pensent qu'ils vivent, tout simplement.

Dans mon rève de la vie (que j'appellerais maintenant "la vie" pour ne pas trop choquer les autres reveurs qui pourraient lire ces lignes), dans la vie donc, il y a des rèves qui sont irréversibles.
Il y a quelques années par exemple, j'ai révé que mon arrière grand père était décédé. Il sera toujours décédé. Je ne peux pas revenir en arrière et réver qu'il est toujours vivant.
Une autre fois j'ai révé que mon petit frère naissait. Toute ma "vie" j'aurais un petit frère. Je ne peux plus réver que je suis fille unique.

Mais dans la "vie", il y a des réves qui sont éphémères.
Je me souviens, un jour, j'ai revé que je dormais et que je revais d'un petit monstre bleu occupé à tout détruire dans ma chambre.
LOrsque j'ai revé que je me réveillais, bien entendu le monstre bleu a disparu.

Ainsi donc on reve que l'on vit, mais parfois on reve que l'on reve.

Cependant, à l'instant meme où je reve que j'écris ces lignes, je viens de rever que je me posais une question:
Si la vie est un reve alors qu'est ce que la mort?
On reve que l'on meurt?
Où au contraire la mort est elle une vie où aucun reve ne demeure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 30
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 0:55

ou alors la mort est le debut de la vie que l'on a revé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 1:28

une nouvelle réponse à laquelle je n'avais pas pensé!
merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 30
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 1:31

j'aime me trifouiller la tête

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 21:03

Un soir...

Texte que j'ai écris il y a quelques temps
je tiens à préciser qu'il n'est pas inspiré du roman "cosmétique de l'ennemi" d'Amélie Nothomb car je ne l'avais pas lu à l'époque. (je dis celà car 1 personne avait trouvé des ressemblances)




Un soir, je me trouvais chez moi, tout était on ne peut plus normal. Ma mère et son ami étaient sortis, mon frère regardait une cassette dans le salon, quand à moi, assise dans ma chambre, je discutait avec ma soeur.
Enfin ce n'était pas vraiment ma soeur, mais c'était tout comme, même plus.
Nous étions disais-je en pleine conversation concernant la musique, quand soudain je sentis, ou plutôt je subodorais une présence.
Incapable de chasser ce sentiment, j'en déduisis qu'il devait s'agir d'un cambrioleur.
Pour ne pas affoler ma soeur, je me levais et sortis, prétextant une soif intense. Immédiatement je me mis à la recherche du voleur.
Rien, ni dans dans la cuisine, ni dans les toilettes, ni dans la salle de bain, ni dans la chambre de mon frère. Personne non plus dans la chambre de ma mère, exepté le chat qui se lavait. Dans le salon, mon frère s'était endormi; il était seul bien entendu.
Cependant l'impression d'être observée continuait, augmentait même.
Me posant des questions sur ma santé mentale, je regagnais ma chambre.
L'angoisse devait ce lire sur mon visage puisqu'immédiatement ma soeur me questionna sur ce qui se passait. Je ne pus faire autrement que de lui expliquer. Elle me suggéra d'aller voir dehors, paroles qu'elle n'eut pas besoin de répéter deux fois: idiote que j'étais, j'avais omis de jeter un coup d'oeil au jardin.
J'avançais vers la porte, posais ma main sur la poignée, la tournais. Enfin j'ouvris la porte et poussais un grand cri... Je venais de me retrouver face à moi même

A moi même! Cette personne m'était identique au détail près, jusqu'aux chaussettes que javais pris soin de mettre de couleur différentes.
M'ayant entendue hurler, ma soeur se matérialisa derrière moi. Je lui désignait mon sosie en balbutiant qu'il était comme moi, mais que je ne le connaissais pas et que j'ignorais la raison de sa présence ici.
A ma grande stupeur je l'entendis me répondre qu'elle ne voyait rien.
Mettant cette hallucination sur le compte de la fatigue, j'allais me coucher, me disant que la nuit portait conseil.
Mais le lendemain matin, l'autre moi était toujours là. Il me suivait partout et multipliait les actions négatives. Il se disputait avec mes parents, songeait au suicide, en faisait des tentatives, volait, copiait sur mes camarades de classes, abusait de l'alcool... et j'en passe.
Le principal problème était que personne hormis moi même ne le voyait.
Au bout de plusieurs semaines de recherches et de réflexions, j'ai compris que celà devait être la partie obscure de mon être, que je ne connaissait que très peu.

Celà fait maintenant plus d'un an que, par la tombée d'une nuit d'hiver, j'ai découvert ce drôle d'alter-ego, et je n'ai toujours pas trouvé la solution pour l'apprivoiser, même un peu.

Et vous cà ne vous arrive jamais de faire ou de dire des choses, tout en ayant l'intime impression que ce n'est pas vous qui agissez? Comme si un sosie faisait tout cà à votre place, sous vos yeux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 30
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 21:15

toujours pour repondre à la question de fin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
Comtesse Ombeline
Chef des Péons


Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 29
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Lun 30 Oct - 21:19

coin je ne suis donc pas la seule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour l'amour de ma fille (nouvelle)   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'amour de ma fille (nouvelle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ OS ] Pour l'amour d'une fille.
» Une trève pour l'amour (1991)
» msg pour amour naissant
» [fanfiction] L'amour rend aveugle..
» Hans Werner HENZE (1926-2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Dark Refuge :: Entrez dans le Dark Refuge... :: Passer le temps... :: Taquiner les muses.. :: Littérature enchantée :: Vos Textes et poèmes-
Sauter vers: