AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mes poèmes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faerie Corpse
Fou du Roi


Féminin
Nombre de messages : 838
Age : 36
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Mes poèmes...   Ven 20 Juil - 14:48

Premier poème

Tu es présent dans mon cœur.
A chaque son de ta voix, à chaque mot reçu de toi il a battu un peu plus fort.
Voilà maintenant deux mois que je n'ai plus vent de toi.
Mon cœur se flétrit.
Tu étais la source qui l'inondait de joie.
Je regrette de ne pas te l'avoir dit plus tôt...
Tu fais partie de ma vie, tu es comme un frère aimant que je rêve amant.
Passons l'éponge sur mes maladresses.
Fautes que j'avoue je voudrais voir pardonnées.
Les plus belles histoires traversent parfois des tempêtes.
Hissons haut les voiles et remettons à flot notre bateau
Viens déposer sur mes lèvres un baiser
Que je rêve lien de réconciliation entre nos deux êtres...



Poème n° 2 : (très long je sais)

Pour deux personnes chères à mon cœur…

Sur le net on s’est rencontrés,
Et une amitié nous a liés.
Jamais je n’aurais pu imaginer
Que je vous aimerais si fort…
De délires en prises de tête,
On a connu bien des tempêtes,
Coups de gueule et coups de sang,
On a connu bien des tourments.
Mais quoi qu’il ait pu se passer,
On s’est toujours pardonnés.
Même dans les moments de doute,
Même avec le cœur en déroute,
L’amitié a triomphé
Des obstacles à traverser.

Un jour, je n’étais pas bien.
Vous avez su me retenir,
Vous avez resserré nos liens
En m’empêchant de mourir…
Voilà pourquoi à chaque fois
Que je vous parlais dans le vent
Je doutais au fond de moi
Pour moi de vos sentiments.
Je ne peux pas exprimer
Vraiment ce que je ressens,
Les mots ne feraient qu’esquisser
La profondeur de mes sentiments.
Je pensais au fond de moi
« Mais pourquoi ils ne répondent pas ?
N’en ont-ils rien à faire de moi ?
Pourquoi alors m’ont-ils dit ce jour-là
Qu’ils tenaient à moi ? »
A chaque fois qu’on en parlait,
Vous me disiez « désolé »
A chaque fois je pardonnais
Mais un jour la coupe a débordé…

Avec l’un je me suis lâchée,
Et tout de suite on s’est expliqués.
Il a su me rassurer
Pour lui je savais que vraiment je comptais.
L’autre m’a un beau jour
Avoué son amour
Et moi aussi j’ai craqué
J’ai commencé à l’aimer…
Une histoire a commencé,
Je le sais, virtuelle,
Mais pour moi elle a compté,
Elle était bien réelle.
Tous les soucis de la vie,
Avec toi je les oubliais,
Tu m’avais redonné l’envie
De croire en la vie et sa beauté.

Mais un jour, une fois de trop,
Ton silence m’a blessée,
Et j’ai craché du venin par les mots
Sur notre amour bafoué.
J’ai évidemment regretté
De t’avoir parlé si durement,
Je me suis longuement excusée
Et t’ai dit mes sentiments…
Maintenant cela fait si longtemps
Que tu ne me parles même plus.
Et j’en souffre.
Mon cœur est lourd,
Lourd de chagrin et d’amour,
Il va bientôt exploser
Sous le poids de mes larmes versées.
Tu étais comme mon frère,
Puis tu es devenu mon amour,
Je ne peux imaginer ma vie sur Terre
Sans ton regard de velours…

Je sens au fond de moi
Que jamais tu ne me pardonneras
Cette erreur que par amour j’ai commise
Oui c’était une belle bêtise !
Je ne peux plus le supporter,
Regarde mon cœur se consumer,
Je me suis brûlée les ailes,
Que le destin est cruel…
Pourquoi aussi a-t-il fallu
Que tu me dises « je t’aime » ?
Car moi j’y ai vraiment cru,
Car moi de tout mon cœur je t’aime.

Tous les deux je vous adore vraiment
De toutes mes forces…
Vous êtes mes petits frères de cœur,
L’un mon âme frère,
L’autre mon âme sœur…
Puisses-tu me pardonner un jour
Mon ange, mon amour…
Mais cela m’a vraiment touchée
De voir qu’apparemment je comptais
Bien plus pour mon meilleur ami
Que pour celui qui est censé m’aimer…
J’attendais juste une réaction,
Maintenant je m’en mords les doigts,
J’aurais dû rester à pleurer
Et te mentir par omission,
Faire comme si de rien n’était
Comme si je ne vivais pas pour toi.

Mais il a fallu que je te crache
A la figure ma déception,
Il aurait mieux valu que je te cache
Ma souffrance, et ravaler mon poison.
On se parlerait encore, à mon avis,
On se dirait toujours je pense
Ces mots qui m’ont guérie
Des maux qui m’ont fait offense.
Maintenant mon cœur est en peine,
Je ravale mes larmes, je ravale ma haine,
Haine de la vie qui sans toi
N’est qu’un gouffre où je me noie.

A toi mon meilleur ami,
Je te le dis, je t’adore.
A toi ô cristal de ma vie,
Je te dis « je t’aime encore ».
Je vous demande encore pardon
Mais que j’ai tort ou raison,
Personne ne pourra détruire
Ces liens qui nous unissent…
Même dans un sommeil éternel
Restera dans mon cœur
Le souvenir de ceux qui, un jour,
M’ont sauvé la vie…
Alors à tous les deux : merci.
Merci d’avoir été là.
Vous comptez tellement, je vous aime très fort…
Trop peut-être…
C’est ce qui a causé ma perte…

A toi mon meilleur ami, je te redis encore une fois
Je t’adore, ne m’oublie pas…
Si toi aussi tu me brises le cœur,
Je ne le supporterai pas…
Et mon amour, encore une fois,
Pardonne-moi…
Mon cœur t’appartient…
Même brisé il bat…
Je vous aime fort…
Pour toujours…

Poème n° 3 :

Adieu mon ami…
Adieu mon amour…
Tu as illuminé ma vie
Tu as embelli mes jours.
Adieu mon ami…
Adieu mon amour…
Ton amour m’a sauvée
Mais mon cœur, tu l’as brisé.
Adieu mon ami…
Adieu mon amour…
Perdre ton amour me fait souffrir
Mais perdre ton amitié c’est encore pire.
Adieu mon ami…
Adieu mon amour…
Tu aurais dû me laisser
Mettre fin à ma vie,
Car en me sauvant la vie,
Tu m’as tuée…

_________________
Will I die by the sun and forever lose my one?
In this dark all hope has gone...
Will you fly here by night and set me alight
In this dark where all hope has gone?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes poèmes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le recueil de poèmes de merde
» La mélodie française et ses poèmes
» Les Poèmes et les amitiés
» Poésie Italienne
» Max Reger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Dark Refuge :: Entrez dans le Dark Refuge... :: Passer le temps... :: Taquiner les muses.. :: Littérature enchantée :: Vos Textes et poèmes-
Sauter vers: