AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fondation Brigitte Bardot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 31
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Fondation Brigitte Bardot   Ven 5 Mai - 17:42

Faisant partie de l'association Brigitte Bardot, je voulais vous sensibiliser sur certains sujets qui me touchent beaucoup comme la vivisection, le commerce de fourrures, d'autres sujets viendront notamment sr les mangeurs de chiens en Corée.

Attention ce topic n'est pas fait pour les âmes sensibles
Je suis dsl pour les photos mais parfois il faut ouvrir les yeux.

EXPERIMENTATION ANIMALE





Chaque année, 11.6 millions d'animaux sont sacrifiés sur l’autel de l'expérimentation animale dans l’Union Européenne. Plus de 38 000 sont expérimentés pour les produits cosmétiques.
Qu'il s'agisse de singes, de lapins ou de rongeurs, les expériences rivalisent de cruauté : pulvérisation de détergent dans les yeux, injection de pesticides, la liste est longue…
Pourtant, aujourd’hui, il existe de nombreuses méthodes de substitution.
Le modèle animal n’est pas transposable à l’homme.

En effet, de nombreux scientifiques ont établi qu'aucune espèce ne peut être considérée comme le modèle biologique d'une autre et donc que le modèle animal ne peut servir de référent pour l'homme.
Selon le Dr Reiss, président du Comité scientifique Pro Anima, « ce modèle peut même s'avérer dangereux dans certains cas ».
Prenons ici un exemple : il est avéré que les singes ne réagissent pas au virus HIV : or, si l'on estime que le singe est le modèle biologique de l'homme, on pourrait, à tort, conclure que ce virus est totalement inoffensif pour l'être humain!

Il est donc désormais urgent de mettre fin à l'expérimentation animale.

Au niveau des produits cosmétiques, on note depuis plusieurs années une volonté de la part de l’UE de diminuer le recours aux animaux.
Ainsi, en mars 2003, une directive interdisant, en 2009 l'expérimentation sur animaux pour les produits cosmétiques dans toute l'Union Européenne a été adoptée.
Malheureusement, là encore la France traîne les pieds en engageant un recours devant la Cour de Justice des communautés européennes.
Il est vrai que le secteur des cosmétiques est l'un des fleurons du commerce extérieur français.
Autant dire que le gouvernement français ne fait pas grand cas de la souffrance animale en refusant d’appliquer cette nouvelle directive...
Si des progrès ont été constatés ces dernières années concernant l'expérimentation des cosmétiques, il n'en est pas de même pour les autres types d'expériences, notamment pour les tests de toxicité qui, malheureusement, sont encore souvent effectués sur des animaux.
La FBB déplore, qu'en France, les méthodes de substitution ne soient pas plus fréquemment employées. Il existe pourtant des méthodes biotechnologiques fiables : des cultures de cellules pour dépister le degré de nocivité ou d'innocuité des substances utilisées, des cultures de tissus pour les études toxicologiques.
Il est également regrettable que les pouvoirs publics ne débloquent pas suffisamment de fonds pour valider de nouvelles méthodes substitutives et former les scientifiques français.

Ce que vous pouvez faire :

La France est le pays européen qui utilise le plus d'animaux pour l'expérimentation : 2.3* millions par an(*statistiques du ministère de la Recherche pour l’année 1999).
Il est important que la population française fasse pression sur le gouvernement. En effet, une mobilisation importante peut parfois avoir des résultats considérables. Ainsi en 1999, de nombreuses associations de protection animale, dont la FBB, ont réussi à interdire l'implantation à Montbeugny d'un élevage de chiens destinés à l'expérimentation. Par ailleurs, un récent sondage a montré que 87% des français souhaitent l'interdiction de tout test engendrant la souffrance d'un animal.
Vous pouvez d'ores et déjà vous engager contre l'expérimentation animale en signant notre pétition mais aussi en utilisant uniquement des produits cosmétiques et d'entretien n'ayant pas été testés sur les animaux.

FOURRURE

Chaque hiver, la presse n’en finit plus de nous présenter la fourrure « TENDANCE ». Tout se vend : du lynx, du vison, de la loutre, du renard mais aussi du chien et du chat !
On retrouve la fourrure dans toutes les collections des « grands » couturiers. Cette industrie tente de se rajeunir par tous les moyens et se décline sous toutes les formes : veste, pantalon, chaussures, sacs et même slips !
la fourrure s’immisce partout, en vêtements et en accessoires !
Mais derrière ces étalages provocants se cache un commerce juteux et surtout des conditions de capture, de détention et d’abattage ignobles pour les animaux.
Aujourd’hui nul ne peut invoquer l’ignorance sinon pour justifier son hypocrisie.

35 MILLIONS D’ANIMAUX TUES CHAQUE ANNEE

Pour satisfaire les caprices de la mode, 5 millions d’animaux sauvages sont prélevés dans la nature et 30 millions sont issus de l’élevage. Mais il ne faut pas croire que ces fermes d’élevage soient des endroits idylliques où les animaux s’ébattent en toute tranquillité dans des conditions respectueuses de leur nature. Renards, visons, la liste des animaux sacrifiés est longue. Les animaux sont séquestrés dans des cages grillagées exiguës pour faciliter l’écoulement des excréments et protéger ainsi la fourrure. Ce même grillage qui déforme et meurtrit les pattes des animaux. Stressés, à bout de souffrances, les animaux développent des comportements névrotiques, se mutilent, s’entredévorent ou se jettent contre les parois. A ces conditions déplorables s’ajoutent les mauvais traitements qui leur sont infligés.


Tués par gazage ou par électrocution…

LE GAZAGE:
l’animal est tué par du dioxyde ou du monoxyde de carbone. Des observations de visons tués par cette méthode ont montré l’animal courant frénétiquement dans la chambre à gaz et se débattant pour maintenir sa tête au dessus du niveau du gaz. La mort ne survient qu’au bout d’une vingtaine de secondes voir plus. Faites le test avec la trotteuse de votre montre, vous découvrirez que 20 secondes de souffrance extrême c’est effroyablement long.

L’ELECTROCUTION :
cette méthode consiste à introduire une électrode dans l’anus de l’animal et à en attacher une autre à sa gueule. Ensuite c’est simple, on envoie le courant soit 1000 volts.
En théorie, la mort devrait être immédiate mais en pratique l’animal terrifié se débat et son bourreau doit souvent s’y reprendre à plusieurs fois en envoyant le courant avant que la bête ne perde conscience.



LE PIEGEAGE :
Pour les animaux sauvages piégés dans la nature, le calvaire est tout aussi horrible. Les pièges maintiennent l’animal vivant, jusqu’à l’arrivée des trappeurs. Pour tenter de s’enfuir, l’animal se ronge la patte jusqu’à l’os. Pendant plusieurs jours, il endure la souffrance, la faim, la soif et devient une proie facile pour ses prédateurs.
De plus les pièges ne sont pas sélectifs.



L'action de la FBB :

Depuis plusieurs années, la FBB intensifie ses campagnes contre la fourrure.
Il s'agit surtout d'informer et parfois même de choquer le grand public afin qu'il prenne conscience de la souffrance animale. Pour ce faire, la FBB n'hésite pas à déployer les grands moyens : L’hiver nous menons à Paris et en province des grandes campagnes avec des bus parisiens (qui sillonnent les grandes avenues où trônent les fourreurs), des taxis parisiens, des bus en province et des panneaux d'affichage.
Parallèlement, la FBB a préparé plusieurs manifestations avec des mises en scène macabres. La plus médiatique fut celle de 1997 à laquelle ont participé Brigitte Bardot et Théodore Monod et qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes.

PEAUX DE CHIENS ET DE CHATS :

Scandaleux mais vrai. Des millions de chiens et de chats sont capturés et abattus sauvagement dans plusieurs pays d’Asie (Chine, Philippines, Thaïlande…). Leurs peaux sont ensuite revendues à des grossistes européens et acheminées en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Italie et en France.

Matraqués, étranglés et égorgés :

Les chiens sont capturés et entassés dans des cages avant d’être étranglés, assommés à coups de bâtons, vidés de leur sang et dépecés vivants ! Ce sont surtout les chiens à la fourrure épaisse qui subissent ce sort redoutable.
Les chats, quant à eux, sont souvent exterminés par pendaison directement dans leur cage. Une exécution qui dure plusieurs minutes !
Ensuite, les peaux sont acheminées en Europe et travaillées pour être transformées en vêtements, peluches et autres accessoires. Bien sûr on se garde bien de vous parler de fourrure de chiens ou de chats, les articles sont rebaptisés, sous des noms d’emprunt, tels « Loups de Sibérie » « Loutres Brésiliennes »…

L'action de la FBB :

Depuis plusieurs années, la FBB a effectué un long travail de lobbying auprès des parlementaires. Ainsi, en 1999, la FBB a permis l'ouverture d'un débat à l'Assemblée Nationale sur les importations de peaux de chats et de chiens en provenance d'Asie et les trafics engendrés en France par un tel commerce.
Sensibilisée par la FBB, la députée, Geneviève Perrin-Gaillard, a travaillé sur une proposition de loi visant à interdire l'importation et le commerce des peaux de chats et de chiens en France. Proposition qui, malheureusement, n'a pas aboutit. Mais la FBB poursuit son combat en intervenant régulièrement auprès des députés et sénateurs afin que le gouvernement français, à l'instar d'autres pays européens, renforce la législation. Ainsi M. Gaymard, ministre de l’ Agriculture s’est prononcé en décembre 2003 pour « l’interdiction de l’importation des peaux d’animaux domestiques », nous déplorons toutefois que cette interdiction ne s’étende pas au commerce !


Ce que vous pouvez faire :
Le commerce de la fourrure est très lucratif. Seule une baisse considérable des ventes pourra faire diminuer le nombre d'animaux tués.
Aussi, n’achetez plus de fourrure, n’offrez plus de fourrure et n’acceptez pas de fourrure en cadeau !Par ailleurs, n'hésitez pas à manifester votre désapprobation auprès des magasins qui en commercialise, des couturiers qui l'utilisent et des médias qui en font l'apologie.
Signer notre pétition demandant la fermeture des fermes d'élevage en France, l’étiquetage et une traçabilité des produits qui pourraient contenir de la fourrure à notre insu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
kooki
Zombie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 281
Age : 22
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Fondation Brigitte Bardot   Sam 6 Mai - 0:11

c'est vrament horrbiel :(
et, les appats pour requins.. :( qui sont des chiens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Lindemann
Administrateur Tout Puissant


Masculin
Nombre de messages : 3268
Age : 31
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: oui   Sam 6 Mai - 0:16

oui g mis l' ancien sujet dans actualité brulante ;)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antinea-rammstein.oldiblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fondation Brigitte Bardot   Dim 7 Mai - 15:54

Comment peut ton faire ça .. ça me dégoute !
Revenir en haut Aller en bas
little_p
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fondation Brigitte Bardot   Sam 11 Nov - 14:09

Bonjour tout le monde, moi je suis dégouté par cette torture gratuite des animaux. Je trouve cela inadmissible qu'en 2006 on fasse encore cela.

Brigitte Bardot abeaucoup de courage. Néanmoins je lui reproche une chose. Je ne trouve pas acceptable quel traite les éleveurs de chiens comme des buissnesman. Elle a très souvent déclaré que les éleveurs de chiens ce faisait du fric sur le dos des chiens sans donner d'amour.

Je suis dans le milieu canin depuis maintenant 3 ans, j'ai cotoyé de grands élevages de chiens et l'amour des animaux a toujours était présent. Alors Mme Bardot ne confondez pas les marchands de chiens qui eux sont rares mais font trop parler d'eux (animalerie etc) et les amoureux du chien.

Ne pas faire du monde une généralité c'est la base de tout........

Au cas où: Je suis en Bacpro élevage canin
Revenir en haut Aller en bas
exorcia
Elfe Noir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1095
Age : 25
Localisation : Paris
Loisirs : Litérature_art_musique_photographie..
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Fondation Brigitte Bardot   Dim 12 Nov - 21:56

Moi je suis d'accord avec toi que c'est honteux..(bon on la pardonne elle à portée des menteaux en fourures le quart de sa vie bon c'est pas grave) .
quand j'était en primaire je me r'apelle que en fasse du batiment ou l'on travaillé il y'vais une maison ou des centaines de chiens habitait une très belle maison..et c'était vrément deguelasse dans l'état auquel était la maison et je suis pas sur que ce soit le meilleur endrois pour des chiens..enféte je sais pas quoi penser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fondation Brigitte Bardot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fondation Brigitte Bardot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» brigitte bardot
» David Gilmour : Wider Horizons
» PHOTOS DU NET 3
» Brigitte Fassbaender
» Photos de Brigitte Lehmann - Amsterdam, 14 décembre 1973

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Dark Refuge :: Engagement associatif-
Sauter vers: