AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Treponem pal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
6-21-3-11
Elfe Noir


Masculin
Nombre de messages : 1088
Age : 47
Localisation : Là où mon cul se pose
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Treponem pal   Jeu 14 Déc - 21:25

Le premier album "Trepomen Pal " sort en 1988 chez Roadracer (futur Roadrunner). Marco son chanteur, décrira son groupe comme un mélange d'influences industrielles (Einsturzende Neubauten, Les Swans, Test Department…), électronique (DAF, Kraftwerk…), de groove, de musiques tribales et de hardcore. Fin des années 80, Treponem Pal transcende ses racines, faisant du mélange de leur son et de leur image une entité reconnaissable, doté d'une personnalité unique.


Pendant presque deux ans, le groupe tourne et se crée un following de fans inconditionnels sur les même scènes que des groupes comme Young Gods ou Prompt avec qui ils partagent l'affiche dans toute l'Europe. Début des années 90, le fer de lance de la scène industrielle est tenu alors par le Label de Chicago, Wax Trax et KMFDM, Front Line Assembly ou Meat Beat Manifesto commencent sérieusement à remuer une scène rock et métal qui subit les derniers soubresauts du rock " poser " US.


1991 sera surtout l'année d'"Aggravation ". L'album fera figure de révélation pour les médias nationaux et internationaux qui commencent à se pencher sérieusement sur les performances puissantes, sensuelles et tribales du quintette. Malgré la séparation d'avec son bassiste, puis d'avec son guitariste (qui entrera chez les Hoax), la mission Treponem Pal ne dévie pas de son objectif : amener au monde, sans aucune restriction, la diversité des musiques qui sommeillent en eux. En 92, l'Europe s'ouvre à Scorn, Godflesh ou autre Pitch Shifter, et Treponem Pal connaît alors un succès plus que mérité, concrétisé par l'invitation de Marco et de Michel sur la tournée Loolapalooza avec Ministry. Encore une fois, le groupe en tire une crédibilité énorme, les frontières ne semblant pas stopper la puissante machine… A la suite d'une amitié de longue date, Franz Treichler des Young Gods produit " Excess & Overdrive " (93), unanimement salué par la critique. Le groupe reprend les concerts et si le single " Pushing you too far " tourne en club, Treponem Pal ne bénéficie pas de l'appui qui lui permettrait de passer à l'étape supérieure… En 95, le groupe se sépare de son label… et s'en suivent de longues interrogations sur d'éventuelles signatures. Pendant cette période le groupe ne fait que quelques rares concerts, préférant s'axer sur un important travail de pré-production avec Goran, leur nouveau bassiste et Didier nouvellement en charge des samples/calvier. Les premiers titres entendus annoncent une accentuation des ambiances très grooves déjà ressenties sur " Excess & Overdrive ".



Treponem Pal brouille les pistes, prend des risques et s'aventure là où personne ne les attend. Le groupe sera finalement signé directement par Mercury/Polygram, lui donnant sa véritable dimension internationale. Début 96, plusieurs producteurs sont en vue, et c'est finalement Sacha, l'âme des KMFDM qui sera aux commandes de ce nouveau vaisseau. En un peu plus d'un mois l'album est enregistré aux USA et mixé au Bad Animal de Seattle (ou furent réalisés, entre autre, " Superunknown " de Soundgarden et " Dirt " d'Alice In Chains). Le résultat sera largement au niveau de ce que les aficionados du groupe pouvaient espérer. " Higher " présente un nouveau groupe, soudé, entier, qui dégage enfin toutes les influences musicales accumulées au long des années. Du travail sur la voix de Marco, à l'énorme jeu de guitare de Michel (qui prêtera d'ailleurs ses talents à Sacha sur le prochain KMFDM), en passant par le travail de clavier /sample de Didier et la cohésion rythmique basse/batterie, l'album se veut représentatif de la jungle urbaine de cette fin de siècle, panorama d'une musique éclatée entre technologie, puissante, sagesse et groove. Une fois de plus, Treponem Pal surprend, et après avoir payé son tribu à la scène industrielle (la reprise de " Radioactivity " de Kraftwerk), ils nous montrent aussi une autre facette de leur personnalité dans la version pachydermique de Funkytown de nos années disco. Avec "higher " Treponem Pal fait parler la chair et le sang, remue les tripes et fait onduler le bassin, transformant son territoire en dancefloor, et envahissant l'espace comme une fumée compacte ou le dub, le funk le métal et la trance donnent le plus riche des mélange.

Pushing you so far : http://www.youtube.com/v/0R_cco9xRH4
Radio activity : http://www.youtube.com/v/z_mhfZIH0aQ
Renegade : http://www.youtube.com/v/6D-mM5G9mBE
Excess & overdrive : http://www.youtube.com/v/4Bbw0knNl0s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oliver
Chef des Péons


Masculin
Nombre de messages : 113
Age : 34
Localisation : Melun (77)
Phrase fétiche : On ne vit qu'une fois
Loisirs : Guitare,Her War Blood, web, karate
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Treponem pal   Ven 15 Déc - 0:04

C'est cool cette bio de Treponem pal. Ils avaient marqué les années 90. Ca me donne envie d'ecouter ce qu'ils ont fait depuis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/oliverwarmblood
 
Treponem pal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TREPONEM PAL Interview!
» [10/03/2012] Treponem Pal + Mel-P @ Chérisay (72)
» NO RETURN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Dark Refuge :: Entrez dans le Dark Refuge... :: Harmonie musicale :: Industriel metal-
Sauter vers: